Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

carrefour de l'animation

  • Crayon Shin-chan : Attack of the Adult Empire

    Nostalgie, quand tu nous tiens...

     

    CRAYON SHIN CHAN : ATTACK OF THE ADULT EMPIRE (クレヨンしんちゃん 嵐を呼ぶモーレツ!オトナ帝国の逆襲, CRAYON SHIN-CHAN: ARASHI WO YOBU - MOURETSU! OTONA TEIKOKU NO GYAKUSHUU, 2001) - Keiichi Hara

     

    La séance fut présentée par un Keiichi Hara déconcerté face à la moyenne d’âge des spectateurs. Crayon Shin-chan étant une série populaire auprès des enfants au Japon, le cinéaste s’attendait à voir des bambins surexcités. Mais ce sont des adultes attentifs et curieux qui vinrent à cette séance inédite du Forum des Images. Cependant, le changement d’âge n’a pas rendu pour autant la projection plus morne, car chacun retrouva son âme d’enfant face à l’humour et la spontanéité des aventures du garnement Shinnosuke, dit Shin-chan.

    Lire la suite

  • The Night is Short, Walk On Girl

    Le jeu de l'alcool, de l'amour et du hasard

     

    THE NIGHT IS SHORT WALK ON GIRL (夜は短し歩けよ乙女, YORU WA MIJIKASHI ARUKE YO OTOME) - Masaaki Yuasa

     

    Un film découvert lors de la soirée d'ouverture du 15ème Carrefour de l'animation au Forum des Images.

    Après une tentative à la fois inspirée et inégale dans le film tout public, Masaaki Yuasa revient avec ce long-métrage sur les terres déjà conquises et sur lesquelles il joue ses matchs préférés. Sur son principe marcheur et alcoolique, mais aussi épisodique comme me le fit remarquer finement ma voisine de salle, Yuasa renoue avec ses thèmes de prédilection, son style fantaisiste et joyeusement subversif, mais également l'univers de Tomohiko Morimi, auteur de The Tatamy Galaxy et Uchuten Kazoku. Sur grand écran, l'alchimie n'en est que plus forte et pétillante.

    Lire la suite

  • Entretien avec Keiichi Hara

    « J'aime beaucoup ceux qui choisissent d'être solitaires »

     

    ENTRETIEN AVEC KEIICHI HARA

     

    L'année 2017 était aussi celle des 100 ans de l'animation japonaise, déjà célébrés en France par des invités prestigieux à la Japan Expo et de nombreuses sorties en salles, souvent assurées par le distributeur Eurozoom. Le Forum des Images clôtura avec brio la commémoration et laissa la place belle aux créations du continent nippon. Mais surtout l'institution convia le cinéaste Keiichi Hara en tant qu'invité d'honneur.

    Après une longue carrière dans la série télévisée, où, il fut notamment assistant sur Doraemon et réalisateur de Crayon Shin-chan, Keiichi Hara réalisa trois longs-métrages très personnels remarqués dans les festivals d'animation. Tout d'abord, Un Eté avec Coo (2007), d'après Masao Kogure et Yuichi Watanabe, conte l'amitié entre un jeune garçon réservé et un kappa sans famille. Trois ans plus tard, Colorful, adaptation du roman éponyme d'Eto Morio, suit le retour à la vie de Makoto, dont l'âme s'est réincarnée chez un adolescent suicidaire. Enfin, Miss Hokusai (2015), s'inspire du manga d'Hinako Sugiura et porte le point de vue d'O-Ei, fille d'Hokusai et artiste sous la période Edo. Entre les deux derniers films, il est important de préciser que le réalisateur eut un passage du côté du film live : Hajimari no michi, un biopic sur Keisuke Kinoshita en 2013.

     

    J'eus la chance de m'entretenir, durant un peu plus d'une heure, avec ce réalisateur très réfléchi et ouvert. A quatre autour d'une table au 7ème bar – M. Keiichi Hara, sa femme qui l'avait accompagné, la traductrice Shoko Takahashi et moi-même – nous commençâmes une discussion sur son style, ses inspirations, sa vision du Japon.

    Lire la suite